Chapitre 3
La tectonique des plaques

V) Le moteur du mouvement des plaques

Les chaînes de montagnes sont toutes situées sur des frontières de plaques. Les mouvements des plaques permettent également d'expliquer la formation des montagnes.



On a constaté que plus on s'enfonce dans la Terre, plus la température augmente : il fait 25°C à 1 km de profondeur, 35°C à 2 km et 52°C à 3,578 km (ceci est la température la plus profonde jamais mesurée directement dans la mine d'or de Deep Levels en Afrique du Sud).

       

 

La matière est faite d'atomes, la plupart du temps assemblés en molécules. Au cœur de ces atomes, se trouve un noyau, 10 000 à 100 000 fois plus petit lui-même composé de particules, des nucléons, qui se répartissent en deux espèces : les protons et les neutrons. Tous les noyaux ne sont pas stables. C'est au sein de ceux qui sont instables que se produit la radioactivité. Ils sont la source de rayonnements, désignés par les trois premières lettres de l'alphabet grec : rayons alpha (α), bêta (β) et gamma (γ). Ces rayonnements sont des particules émises par des noyaux avec une grande énergie.
Les roches qui constituent les différentes couches de la Terre contiennent une faible quantité de noyaux instables mais à l'échelle de la planète ils sont à l'origine d'une quantité phénoménale d'énergie.

       


Définition :
Un atome radioactif est un atome instable qui se décompose spontanément en produisant de la chaleur.



       

Cliquez sur l'image pour faire défiler les différentes étapes

BILAN :
La circulation de la chaleur produite par la décomposition des atomes radioactifs contenus dans les roches qui constituent la Terre fait bouger les plaques.